Prélèvement à la source : zoom sur le crédit d’ impôt pour la garde d’enfant
21 février 2019

Il est révolu le temps où les contribuables payaient sur des revenus perçus deux ans plus tôt ! Depuis le 1er janvier, les français payent leur impôt « à la source », c’est-à-dire qu’il est directement prélevé sur leurs revenus (salaires, pensions de retraite…) et calculé en fonction des revenus actuels.

Certaines dépenses sont éligibles à un « crédit d’impôt » qui est ensuite déduit de l’impôt dû : c’est le cas pour les dépenses de garde d’enfant de moins de 6 ans ! Les crédits d’impôts sont-ils pris en compte dans le calcul du taux de prélèvement mensuel ? Comment faire la demande d’un crédit d’impôt ? On vous dit tout !

 

Le crédit d’impôt de garde d’enfant : qu’est-ce que c’est ?

Votre enfant a moins de 6 ans et est accueilli en crèche ? Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour les dépenses de votre mode de garde.

Pour en bénéficier, il suffit de l’indiquer dans votre déclaration d’impôt annuelle en indiquant les dépenses que vous avez réellement eu à votre charge. Par exemple, si vous bénéficiez du CMG versé par la CAF, il faudra déduire de vos dépenses les montants que vous avez perçus.

Le montant de ce crédit d’impôt est intéressant puisque 50 % des dépenses engagées en crèche peuvent être récupérées. Cependant, la somme déclarée ne peut pas dépasser 2 300€ par an et par enfant : le foyer pourra alors récupérer 1 150€ au maximum par an et par enfant. En cas de garde alternée, ces montants sont divisés par deux.

À savoir : Vous avez choisi l’assistante maternelle, la halte-garderie ou tout autre établissement d’accueil d’enfant de moins de 6 ans comme mode de garde ? Vous êtes également éligible à ce crédit d’impôt. Si l’enfant est gardé à domicile, il existe un autre système de crédit d’impôt.

 

Les crédits d’impôt à partir de 2019

Avec le prélèvement à la source, chaque été, les ménages déclarent leurs dépenses éligibles à une réduction d’impôt de l’année passée et en bénéficient l’année suivante.

En janvier 2019, les foyers ayant déclaré des dépenses éligibles au crédit d’impôt en 2017 ont reçus 60 % du montant qui leur est dû. Ils toucheront les 40 % restant à l’été 2019, à la suite de la déclaration d’impôt 2018.

À savoir : Les foyers ayant droit pour la première fois à cet avantage fiscal pour leurs dépenses de 2018, recevront l’intégralité du crédit d’impôt à l’été 2019. En janvier 2020, ils entreront alors dans le même schéma : 60 % en début d’année et 40 % en septembre.

Vous n’avez pas encore trouvé de mode de garde ? Faites votre demande de place en crèche !

par : Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

partager

abécédaire
de la crèche

Découvrez le vocabulaire de la crèche

caméra crèche

CONTACT

Une question,
Un besoin ?