La morsure chez les petits
21 janvier 2016

Aie Aie Aie ça fait mal !

A l’âge où il s’oppose, veut exprimer ses opinions et n’est pas toujours d’accord, votre enfant ne trouve pas toujours le moyen de faire passer le message alors… il mord… aussi étrange que cela puisse paraître pour nos logiques d’adulte !
Ce comportement est très fréquent chez les enfants entre 15 mois et 3 ans.

Mordre n’est souvent qu’un passage et disparaît avec l’acquisition du langage.

Pourquoi mord-il ?

En portant les objets environnants à sa bouche, votre enfant a pu les découvrir et découvrir le monde qui l’entoure.
En grandissant, il peut vouloir garder ce contact par la bouche comme le font les enfants qui mordent. Ainsi, parfois il mord des jouets, des peluches ou son doudou…

Parce qu’il peut se sentir menacé, l’enfant va se servir de sa bouche pour agresser les autres. Mais il arrive aussi… que ce soit par simple imitation.

Dans la plupart des cas, un enfant mord, parce qu’il n’arrive pas à s’exprimer et à se faire comprendre. Cela l’angoisse, il devient agressif. Le geste remplace alors la parole pour marquer l’opposition : l’enfant à recours à la morsure. C’est une façon d’évacuer l’émotion négative qui le submerge.

En général, cette période durant laquelle votre enfant mord est passagère et disparaîtra dès qu’il deviendra plus à l’aise dans son langage et dans sa motricité.

petite fille

Comment réagir face à un enfant qui mord ?

  • Tout d’abord, consolez l’enfant mordu !
  • Expliquez à l’enfant que mordre fait mal mais sans le culpabiliser (« Tu vois, on voit la marque de tes dents, ça fait mal, ton copain pleure »).
  • Dites à l’enfant que vous désapprouvez son geste (« Je ne veux pas que tu mordes, c’est INTERDIT »).
  • Dites-lui qu’il a le droit de ne pas être d’accord mais qu’il peut demander ou dire « Non » plutôt que de mordre.
  • Encouragez l’enfant après la morsure a de nouveau aller jouer avec l’enfant sans en avoir peur.
  • Enfin, essayez de gratifier et féliciter l’enfant : mis en confiance, il considérera moins les autres comme rivaux.

A l’inverse, il est contreproductif de dire à l’enfant qu’il est méchant, cela le dévaloriserait.

Enfin, est-il utile de préciser que le mordre à son tour pour lui montrer que c’est douloureux n’est également pas approprié.

Tout enfant, surtout s’il bénéficie d’un mode de garde collectif, sera un jour ou l’autre mordu ou « mordeur ». S’il est difficile de retrouver à la fin de la journée son enfant mordu – ou de s’entendre dire qu’il a mordu – il s’agit là d’un passage quasi inévitable de la petite enfance.

En parler avec les professionnels de crèche rendra cette période plus facile à appréhender.

par : Alexia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

partager

abécédaire
de la crèche

Découvrez le vocabulaire de la crèche

caméra crèche

CONTACT

Une question,
Un besoin ?