Comment favoriser le sommeil du jeune enfant ?
14 mars 2019

Dormir est une action vitale : pour recharger l’énergie, mieux gérer ses émotions, ou encore consolider sa mémoire. Chez le jeune enfant, le sommeil est indispensable à sa croissance et à son développement cognitif, comportemental, émotionnel et physique ! Cependant, le rythme de sommeil du tout-petit est différent de celui de l’adulte : il passe par différentes phases avant d’arriver à des cycles de sommeil similaires à ceux de ses parents. Difficultés à l’endormissement, réveils au cours de la nuit, terreurs nocturnes, peur du noir… Nombreux sont les éléments qui peuvent perturber le sommeil de l’enfant. A l’occasion de la journée international du sommeil, abordons la question du sommeil du jeune enfant.

 

Les cycles de sommeil chez l’enfant par âge

Quand il est question de sommeil, on se représente souvent des petits trains : la locomotive étant la phase d’endormissement et les wagons les différentes phases du sommeil. La phase d’endormissement est donc bien indispensable pour la suite de la nuit ! Comme les adultes, les enfants passent par différents cycles durant leur sommeil.

De 0 à 6 mois, un cycle dure environ 50 minutes avec une phase de sommeil agité et une phase de sommeil calme. À la fin du cycle, bébé peut se réveiller ou enchainer sur un nouveau cycle.

De 2 à 6/9 mois, le cycle dure en moyenne 70 minutes et compte 3 phases : le sommeil paradoxal, le sommeil lent et le sommeil lent profond. C’est pendant le sommeil paradoxal que bébé rêve.

Entre 9 mois et 3 ans, le cycle de sommeil dure 70 minutes avec 3 phases : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal.

A partir de 3 ans, son cycle se rapproche de celui de l’adulte puisqu’il dure entre 90 à 120 minutes.

 

Comment favoriser le sommeil du tout-petit ?

Pour sa sécurité, le bébé doit dormir dans un lit adapté, sur le dos. Il est recommandé que le bébé dorme seul jusqu’à ses 2 ans – seul, c’est-à-dire sans oreillers, couette, tours de lit ou doudou – pour prévenir les risques d’étouffement. Turbulette ou gigoteuse (selon la saison) sont à préférer.

Préparer un environnement propice au sommeil, lui permettra de tomber dans les bras de Morphée plus facilement. La température idéale de la pièce se situe entre 18 et 20 degrés. De même, la pièce doit régulièrement être aérée (2 fois par jour idéalement) pour garantir un environnement sain… et ce même en hiver !

Certains enfants éprouvent le besoin de s’endormir avec un doudou ou une tétine : ces objets sont rassurants et font le lien entre l’adulte et l’enfant (odeurs, tétée…). Ils aident l’enfant à s’endormir et à se sentir bien : attention à les retirer lorsqu’il s’est endormi.

Décoration, mobiles, boites à musique… mieux vaut éviter d’en abuser car ils peuvent provoquer l’effet inverse ! Ces objets sont stimulants visuellement ou auditivement entrainant alors des difficultés à s’endormir. Si la voix l’apaise, des chansons avant de dormir peuvent favoriser l’endormissement.

Enfin, pour bien dormir, l’enfant a besoin de repères dans l’espace et dans le temps. Il est donc préférable que l’enfant dorme toujours au même endroit et à des heures régulières. Un rituel d’endormissement identique apporte un sentiment de sécurité à l’enfant : il connait la suite des événements. Que ce soit un bain, une histoire, un câlin ou une chanson… l’important est qu’il se sente bien avant de dormir.

D’ailleurs, le 31 mars, nous passerons à l’heure d’été : à 2h du matin il sera en fait 3h. Nous perdrons alors 1 heure de sommeil, une étape difficile à passer pour les jeunes enfants. En effet, les enfants en bas-âge sont plus sensibles aux changements de leur rythme. N’hésitez pas à préparer le changement d’heure !

par : Marianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

partager

abécédaire
de la crèche

Découvrez le vocabulaire de la crèche

caméra crèche

CONTACT

Une question,
Un besoin ?