En marche vers la propreté !
26 avril 2016

Chacun son rythme

Il n’y a pas d’âge précis pour devenir propre.

L’acquisition de la propreté est une étape naturelle du développement de l’enfant : l’idée n’est pas d’éduquer mais d’accompagner l’enfant dans cet apprentissage.

La propreté diurne (jour) est acquise généralement avant la propreté nocturne (nuit).

L’observation d’un ensemble de signes psychomoteurs, psychoaffectifs ou concernant la propreté elle-même permet d’accompagner au mieux l’enfant dans cette étape.

Ces signes peuvent bien entendu être très différents d’un enfant à l’autre.
Voici quelques exemples :

  • L’enfant est capable de monter seul un escalier, une marche après l’autre.
  • L’enfant est capable de s’asseoir et de se relever seul d’une chaise.
  • L’enfant réussit à mettre et enlever sa culotte et son pantalon.
  • L’enfant commence à acquérir une expression et un langage clairs.
  • L’enfant exprime le désir de contrôler ses envies (Il sait et veut dire que sa couche est sale).
  • L’enfant montre de l’intérêt pour le pot et/ou les toilettes.
  • L’enfant arrive à rester plusieurs heures avec sa couche sèche.
    .

Et à la crèche ?

Les professionnels de crèche essayent dans la mesure du possible d’assurer un relais de ce que les parents ont entrepris à la maison.

Il est donc important pour eux de connaître les habitudes de la maison, les mots que les parents ont choisis et à quel stade d’acquisition de la propreté l’enfant se trouve.

En accord avec le projet éducatif, ils essayent de respecter au mieux le désir et le rythme de chaque enfant.

Il se peut que cet apprentissage soit rendu plus difficile pour l’enfant à la crèche du fait d’une certaine pudeur, ou au contraire, il se peut qu’il veuille imiter ses copains en allant s’asseoir sur les toilettes.

Parfois certaines régressions sont possibles. Elles surviennent souvent lors de grands changements dans la vie de l’enfant (naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, déménagement, changement dans la vie de la famille…) L’enfant exprime alors ses sentiments  (soucis, angoisse, peur…) à travers cette situation. Il est donc essentiel de verbaliser au mieux le problème afin de redonner confiance à l’enfant.

La propreté chez le jeune enfant

.

Quelques astuces pour vous aider à l’accompagner dans cette étape :

Le pot : Il est important de présenter le pot à l’enfant en lui expliquant son utilité. Le pot doit toujours rester à la même place afin de donner un repère à l’enfant et rester à sa disposition.

Proposer régulièrement à l’enfant de s’y installer sans jamais le forcer.

Attention aussi de ne pas laisser trop longtemps l’enfant sur le pot.

La tenue vestimentaire : Afin de ne pas rajouter des difficultés « matérielles » à l’enfant durant cette période il est important de lui mettre des vêtements pratiques, faciles à enlever et à remettre (éviter body, salopette et ceintures qui sont trop difficiles et trop longs à enlever pour lui).

Le discours : Il est essentiel dans les premiers temps de féliciter l’enfant quand il utilise sur le pot et de surtout ne jamais se moquer de lui ou le punir en cas de petits « accidents ».

Livres sur la propreté de l'enfant

par : Alexia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

partager

abécédaire
de la crèche

Découvrez le vocabulaire de la crèche

caméra crèche

CONTACT

Une question,
Un besoin ?