Devenir incollable sur les tarifs de la place en crèche
20 août 2018

Le coût de la garde de son enfant est surement l’une des premières préoccupations des familles lorsqu’elles font une demande de place en crèche. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons détaillé dans cet article les modalités de calcul du coût de la place en crèche et toutes les subtilités qu’il est bon de connaître. Tour d’horizon !

 

Comment calculer le tarif de la place en crèche ?

La grande majorité des crèches sont conventionnées par la Caisse d’Allocations Familiales, ce qui signifie :

  • qu’elles appliquent des tarifs réglementés pour facturer les familles,
  • qu’elles reçoivent, en contrepartie, des aides de la Caisse d’Allocations Familiales.

Les crèches pratiquent ainsi ce que l’on appelle « un tarif PSU » (prestation de service unique). Les structures appliquant cette tarification sont les multi-accueils, les crèches familiales, les haltes garderies et jardins d’enfants, ainsi que certaines micro-crèches.

Pour les parents, cela signifie qu’ils payeront le même prix qu’en crèche municipale. Le tarif de la place en crèche dépend alors de plusieurs critères (eux-mêmes définis par la Caf) :

  • Le revenu net mensuel du foyer sur l’année N-2,
  • Le nombre d’enfants au foyer, qui définit votre taux d’effort,
  • Le nombre de jours d’accueil dans la crèche,
  • Le nombre d’heures d’accueil par jour.

Lorsque vous engagez des dépenses pour faire garder votre enfant de moins de 6 ans, vous pouvez également bénéficier du crédit d’impôt. Grâce à cet avantage fiscal, 50% de dépenses « crèche » engagées sur l’année peuvent alors être déduites du montant de l’impôt annuel.

 

Comprendre le calcul du coût de la place en crèche

Pour calculer le prix de votre place en crèche sur le mois, une formule de calcul à retenir :

[revenu mensuel net du foyer] X [taux d’effort] X [nb d’heures par jour]
X [nb de jours ouvrés d’accueil en crèche dans le mois]

 

Coût de la place en crèche : revenu mensuel net du foyer

Le revenu mensuel net à prendre en compte pour votre calcul correspond aux ressources mensuelles que vous avez déclaré gagner sur l’année N-2.

La Caisse d’Allocations Familiales a également fixé une limite de ressources minimales et maximales. C’est ce que l’on appelle le revenu mensuel plancher (équivalent à 687,30€) et le revenu mensuel plafond (équivalent à 4 874,62€).

  • Ainsi, si au sein de votre foyer vous gagnez 500€ par mois, vous prendrez comme revenu mensuel de référence pour votre calcul, le revenu mensuel plancher de 687,30€
  • A l’inverse, si au sein de votre foyer vous gagnez 5 200€ par mois, vous prendrez comme revenu mensuel de référence pour votre calcul, le revenu mensuel plafond de 4 874,62€

Les revenus mensuels plancher et plafond sont révisés chaque année par la Caisse d’Allocations Familiales.

 

Coût de la place en crèche : le taux d’effort

Pour calculer le tarif de votre place en place, vous avez également besoin de connaître votre taux d’effort. Celui-ci est calculé selon le nombre d’enfants à charge au sein du foyer :

  • 0,06% pour 1 enfant
  • 0,05% pour 2 enfants
  • 0,04% pour 3 enfants
  • 0,03% pour plus de 4 enfants

La présence dans la famille d’un enfant en situation de handicap bénéficiaire de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh) permet d’appliquer le taux d’effort immédiatement inférieur même si l’enfant en situation de handicap n’est pas celui accueilli dans la structure (il peut s’agir d’un frère ou d’une sœur).

 

Coût de la place en crèche : les cas particuliers 

Certaines structures d’accueil n’appliquent pas le barème PSU national de la CNAF mentionné précédemment, ce qui a une incidence sur le coût de la place en crèche pour la famille. Il s’agit notamment des micro-crèches (dont le tarif est fixé par le gestionnaire lui-même) ou plus rarement, des crèches qui « déplafonnent » (c’est-à-dire qu’elles ne tiennent pas compte du revenu mensuel plafond fixé par la Caisse d’Allocations Familiales). Dans ces cas précis, il est conseillé de vous adresser directement au directeur de l’établissement.

 

Pour calculer facilement le coût de votre place en crèche, utilisez notre simulateur en ligne

.

Deux exemples pour que le calcul du coût de la place en crèche n’ait plus de secret pour vous

Pour devenir incollable sur les tarifs de la place en crèche, rien de mieux que quelques cas pratiques !

Exemple 1

Revenu mensuel du foyer 3 000€
Nombre d’enfants au sein du foyer 1
Correspond à un taux d’effort de 0,06%
Nombre d’heures d’accueil par jour 10 heures
Nombre de jours d’accueil dans le mois 20

 

[3000] X [0,06%] X [10] X [20] = 360 € / mois*
*
Avant déduction du crédit d’impôt

 

Exemple 2

Revenu mensuel du foyer
Utilisez le plafond de la Caf, dont le montant est de 4874,62€
6 000€
Nombre d’enfants au sein du foyer 2
Correspond à un taux d’effort de 0,05%
Nombre d’heures d’accueil par jour 9 heures
Nombre de jours d’accueil dans le mois 20

 

[4 874,62] X [0,05%] X [9] X [20] = 438 € / mois*
*
Avant déduction du crédit d’impôt

 

Les aides dont vous pouvez bénéficier

Bien que la crèche soit le mode de garde le plus économique financièrement, faire garder son enfant représente malgré tout un budget important pour la famille. Pour vous aider, il existe différentes aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

.

Les aides de la Caisse d’Allocations familiales

La Caisse d’Allocations Familiales participe au financement de la place en crèche :

  • soit en versant directement une aide à la crèche : la PSU
  • soit en vous remboursant une partie de la somme que vous avez avancé : le CMG (Complément de libre choix du mode de garde)

 

Le crédit d’impôt

Lorsque vous engagez des dépenses pour faire garder votre enfant de moins de 6 ans (y compris en crèche), vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt. Cette aide vous permet de déduire de vos impôts 50% de vos dépenses « crèche » engagées sur l’année. Les dépenses prises en compte sont plafonnées à 2 300€ par enfant et par an.

En savoir plus sur les aides

 

Les principales dépenses des crèches

Pourquoi payez-vous ce montant pour faire garder votre enfant ? Comment les crèches dépensent-elles cet argent ? Les structures d’accueil, que ce soient les crèches municipales ou les crèches inter-entreprises ont de nombreuses dépenses et fonctionnent comme de véritables petites entreprises ! Découvrez les principaux postes de dépenses des crèches :

  • Les salaires des professionnels de la petite enfance travaillant auprès des enfants. Les coûts de personnel représentent plus de 74% des coûts de fonctionnement d’une crèche. *
  • L’immobilier (les charges de location, de copropriété et d’entretien), qui représentent souvent des sommes conséquentes, notamment dans les grandes agglomérations
  • Les consommables pour les enfants, principalement les couches et l’alimentation
  • Les équipements présents au sein de la crèche qui contribuent au bien-être et à l’éveil des enfants (matériel pédagogique, jeux, jouets, livres…)

*Source : Cnaf – DSER, enquête sur les coûts de fonctionnement des EAJE – 2016

 

Les différents acteurs qui participent au financement de la place en crèche

Pour assurer le bon fonctionnement de la crèche, 3 acteurs participent au coût d’une place crèche (que l’on parle d’une crèche municipale ou d’une crèche inter-entreprises). Il s’agit de :

  • La Caisse d’Allocations Familiales (via la PSU versée à la crèche)
  • Les parents (via la part payée chaque mois à la crèche)
  • L’employeur du parent (si vous bénéficiez d’une place en crèche par le biais de votre entreprise) ou la mairie (si vous bénéficiez d’une place en crèche municipale)

 

Quand ont lieu les révisions des tarifs des places en crèche ?

Le 1er janvier de chaque année, la Caisse Nationale des Allocations Familiales a fixé une révision générale des tarifs sur la base des revenus déclarés perçus par les familles durant l’année N-2. Cette révision concerne l’ensemble des familles : elle permet une actualisation annuelle des ressources perçues et un nouveau calcul des participations familles correspondantes.

 

 

Le calcul de prix de la place en crèche n’a désormais plus de secret pour vous ? Retrouvez dès maintenant nos conseils et astuces pour obtenir une place en crèche rapidement.

par : Alexia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

partager

abécédaire
de la crèche

Découvrez le vocabulaire de la crèche

caméra crèche

CONTACT

Une question,
Un besoin ?