Quel moment de calme et de bien-être proposer à mon enfant en fonction de son âge ?

le 21 mars 2017

Comment gérer l’impulsivité et l’agitation de mon enfant ?

Jusqu’à 6/7 ans, l’enfant s’exprime avec spontanéité, impulsivité et agitation corporelle (taper des pieds, pousser, jeter ses jouets), qui peuvent parfois vous déstabiliser. Le système des émotions (système limbique) est en lien direct avec le système reptilien (impulsivité) : dès lors où l’enfant vit une émotion, elle s’exprime immédiatement (en 90 secondes) : son corps se tend, il s’agite puis la tension redescend. Les connexions entre le cortex pré-frontal (celui qui permet de prendre du recul, de raisonner) et le système limbique sont encore en construction. Dès qu’un enfant est frustré, en colère, joyeux, etc, les réactions vont être intenses.

Afin de décharger les tensions accumulées, vous pouvez proposer à votre enfant, dès 2 ans, des moments de détente autour du Yoga. Il pourra ainsi apprendre à connaître son corps notamment grâce à des postures qu’il pourra réutiliser pour réguler ses émotions (posture de repli, posture d’ouverture).

Relaxation enfant

Le yoga facilite le passage de la tension à la détente

Le massage est-il une pratique adaptée pour favoriser le bien-être du bébé ?

Le massage, pratiqué par le parent, est une proposition adaptée dès la naissance du bébé pour favoriser la création du lien parent-enfant. Le massage du bébé permet l’accès à la détente, facilite la digestion, soutient l’accès au sommeil et soutient le développement psychomoteur de l’enfant.

Le massage est adapté en fonction de la physiologie de l’enfant (enroulement vers l’avant, contenance avec les mains de part et d’autre du corps de l’enfant, balayage) et commence généralement par les pieds pour finir par le haut du corps.

En plus des bienfaits physiques, le massage accompagne l’enfant dans la connaissance de son corps : les premiers mois, le tout-petit ne voit pas son corps dans sa globalité. Il n’imagine pas que ses bras sont liés à son torse, que ses jambes sont liées à son bassin… Le massage va lui permettre de découvrir que ses parties sont reliées et ainsi diminuer ses angoisses. Il est donc important d’unifier les sensations lorsque vous massez votre enfant (les deux jambes, les deux bras, …)

Le massage peut être court (2-3 minutes) ou bien plus long 15/20 minutes pour les plus avertis. Certaines zones comme le visage peuvent être sensibles avant 3 ou 4 mois.

Et enfin, il n’y a pas d’âge pour arrêter le massage tant que vous sentez que cela fait du bien à votre enfant. Il saura vous montrer s’il y trouve de l’intérêt ou non.

Cet article est classé dans :

Partager sur: