J’ai l’impression que les émotions de mon enfant de 2 ans sont multipliées par 10. Comment puis-je l’aider à gérer ses colères ou ses peurs ?

le 13 juin 2017

Julie, maman de Léa 2 ans, s’interroge sur les émotions de sa fille. Comment les appréhender pour mieux les comprendre ?

Chez les jeunes enfants, les émotions s’expriment avec une grande intensité ; c’est pour cela qu’Isabelle Filliozat parle de « Tsunami émotionnel ». Souvent autour de 18 mois – 2 ans l’enfant affirme sa personnalité en s’opposant aux demandes ou en affichant avec force un nouveau point de vue.

Son cerveau émotionnel n’est pas encore suffisamment connecté à son cerveau supérieur (celui qui raisonne et celui de la logique) pour qu’il puisse s’apaiser seul lors d’un débordement émotionnel. Le jeune enfant a donc besoin d’un adulte bienveillant pour accompagner l’expression intense de ses émotions et se calmer. Des pistes sont possibles : accueillir sans jugement ses manifestations émotionelles qui le déborde, l’entourer de ses bras ou rassembler son corps contre vous avec bienveillance et douceur. Une fois calmé, apaisé dans vos bras, vous pourrez commencer à nommer l’émotion vécue, lui donner des explications éducatives.

Peu à peu, à partir de 6 ou 7 ans, l’enfant commence à mettre du sens entre la raison et la gestion de ses propres émotions. Et à 25 ans, lorsque ses connexions neuronales seront finies, le jeune adulte aura, en principe, intégré les codes sociaux d’expression des émotions. L’art de l’éducation, c’est l’art de la répétition !

Retrouvez notre prochain live chat sur l’application WeMoms mercredi 14 juin de 17h à 18h sur le thème : L’autonomie du tout-petit.

Téléchargez l’application gratuitement ici

Retrouvez toutes nos questions dans notre rubrique 1001 questions !

Cet article est classé dans :

Partager sur: